01 2020

Le Club avenir a tenu son Assemblée le 09 janvier

Les membres du Bureau du Club avenir qui réunit les jeunes agriculteurs de la coopérative Cérèsia a tenu son Assemblée le 9 janvier dernier. Une journée en deux temps forts avec une matinée dédiée exclusivement aux membres du Club avenir et un après-midi dédié à une thématique d’actualité consacrée cette année à l’agriculture urbaine. Les […]

Les membres du Bureau du Club avenir qui réunit les jeunes agriculteurs de la coopérative Cérèsia a tenu son Assemblée le 9 janvier dernier. Une journée en deux temps forts avec une matinée dédiée exclusivement aux membres du Club avenir et un après-midi dédié à une thématique d’actualité consacrée cette année à l’agriculture urbaine. Les membres du Bureau du Club avenir a rendu compte de ses activités 2019, et a présenté son programme 2020 riche en rendez-vous. Des visites d’exploitation du territoire Cérèsia seront organisées sur l’année avec comme fil rouge « du consommateur au champ ». Elles permettront de découvrir les initiatives d’agriculteurs qui ont développé notamment une diversification d’exploitation. Les membres du Bureau du Club avenir organiseront prochainement en région des déjeuners-débat afin de recueillir les attentes des jeunes agriculteurs et d’avoir avec eux un échange sur la coopérative. Enfin, un voyage d’étude en Bretagne sera proposé en mai prochain dans l’objectif de découvrir la diversité de l’agriculture bretonne. A l’issue de la matinée, Romain Svrcek agriculteur à Ciry Salsogne (02) a été élu Président du Bureau du Club avenir qui compte 10 jeunes agriculteurs représentants des 5 régions Cérèsia.

L’après-midi, le Bureau du Club avenir avait invité l’ensemble des agriculteurs Cérèsia à participer à une table ronde consacrée à l’agriculture urbaine. Un thème choisit car d’actualité et surtout très médiatisé pour lequel l’équipe d’Invivo Food Tech a apporté un éclairage. Les différentes technologies des plus simples aux plus complexes (outdoor, aquaponie, hydroponie etc.), le panorama des initiatives dans le monde avec ses succès et ses échecs, les raisons du développement dans certaines villes de ce mode de culture (manque de place, de surfaces cultivables, d’eau, volonté de développer une consommation circuits courts, création de projets urbains innovants), les initiatives françaises avec notamment le projet de la mairie de Paris d’investir les toits de la Capitale pour créer des espaces dédiés à l’agriculture urbaine, les innovations de start up comme FULL, entreprise lyonnaise qui a développé un caisson dédié à la culture verticale, ont été développés. Aujourd’hui, l’activité de l’agriculture urbaine se structure mais reste marginale en terme de volume de production. Cependant, elle intéresse de plus en plus les investisseurs et les acteurs de la grande distribution.

Le Club avenir, c’est quoi ? Très actif au sein de la coopérative, le Club avenir a pour objectif de fédérer les jeunes agriculteurs Cérèsia et de faire en sorte que leur voix soit entendue auprès du Conseil d’administration. Ouvert à tous les jeunes agriculteurs de Cérèsia de moins de 40 ans, son accès est gratuit, donne accès au programme d’animations annuels et au contrat Club avenir, coup de pouce à l’installation avec ses avantages financiers et services. Pour plus de proximité, le Club avenir Cérèsia a mis en place des référents jeunes en région à l’écoute des besoins des jeunes agriculteurs.